Lumieres d'Afriques | ASTON
54 ARTISTES ŒUVRES PAYS | EXPOSENT DU 4 - 24 NOVEMBRE 2015 AU THÉÂTRE NATIONAL DE CHAILLOT
Lumieres d'Afriques
21917
artist-template-default,single,single-artist,postid-21917,artist_aston,page_aston-2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.3,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
_BÉNIN ASTON

Né en 1964 au Bénin, Aston, de son vrai nom Serge Mikpon, était musicien avant de devenir artiste plasticien. Son surnom lui vient de ses amis, qui l’ont baptisé ainsi en référence à ses talents de guitariste.

 

Autodidacte, il s’intéresse d’abord à la peinture, avant de se consacrer à la sculpture et à l’installation. Soucieux de l’écologie, son approche consiste à donner une nouvelle vie aux déchets domestiques et industriels qu’il récupère ici ou là. Il les détourne de leurs fonctions premières afin de les recycler en œuvres d’art dotées d’un fort pouvoir de dénonciation.

 

Désireux de sauvegarder la mémoire collective, il s’intéresse notamment aux thèmes de la traite des Noirs au XVIIIe siècle, du recours aux chambres à gaz et des massacres de la Seconde Guerre Mondiale, afin de dénoncer l’irresponsabilité collective.

 

Exposées dans de nombreux pays dont le Bénin, la France ou le Brésil, ses œuvres font désormais partie de prestigieuses collections telles que celles de la Fondation Zinsou de Cotonou, ou du Musée du Nouveau Monde de La Rochelle.

Aston weziza

Aston,
Wesiza, 2015,
Mappemonde et objets récupérés,

120 x 120 cm,
©Mathieu Lombard