Lumieres d'Afriques | JAMILA LAMRANI
54 ARTISTES ŒUVRES PAYS | EXPOSENT DU 4 - 24 NOVEMBRE 2015 AU THÉÂTRE NATIONAL DE CHAILLOT
Lumieres d'Afriques
21999
artist-template-default,single,single-artist,postid-21999,artist_jamila-lamrani,page_jamila-lamrani-2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.3,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
_MAROC JAMILA LAMRANI

Née à Al Hoceima en 1972, Jamila Lamrani est diplômée de l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan en 1998. Elle vit et travaille à Rabat et est un des membres fondateurs du Collectif212.

 

L’artiste aime varier les supports de son travail mais l’espace demeure sa matière de prédilection. Elle l’habite d’architectures fragiles de tissus sombres qui évoquent les replis secrets de la mémoire, y construit à l’infini des puzzles d’ombre et de lumière qui sont autant failles qu’ouvertures sur le rêve. Dans ses installations récentes, apparaissent des tiroirs renfermant les souvenirs de vies révolues qui espèrent encore. La distance qu’imposent souvent ses installations, leur dédale de fils tendus comme des barreaux, suggère cet enfermement à la fois choisi et subi que vit l’individu au sein d’une société traversée d’ambiguïtés et de tensions.

 

Elle participe à de nombreuses expositions personnelles et collectives au Maroc et à l’étranger, et notamment à la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar, au Sénégal en 2002. En novembre 2008, lors de l’exposition d’ouverture de la Casa Arab de Madrid : Collectif212 Arte contemporaneo en Marrueccos, elle installe Mémoire 1 aux côtés des 6 autres membres du Collectif212. En 2010, elle réalise le deuxième volet de cette installation, Mémoire 2, à l’espace d’art Le Cube Independent Art Room de Rabat et installe, la même année, Fabric of memory, à la galerie SANAA d’Utrecht aux Pays-Bas. En 2013, elle participe au projet Au-délà de mes rêves, montré au Monastère Royal de Brou et H2M, à Bourg-en-Bresse, en résonance avec la Biennale de Lyon. En 2014, elle prend part à l’exposition Identités installée à l’Institut des cultures de l’islam à Paris. En ce moment, on peut voir ses œuvres au musée de la photographie et des arts visuels dans une exposition intitulée Trace of the future.

 

jamilalamrani.com

Jamila Lamrani

Jamila Lamrani,

Africa Dreams, 2015,

Installation, Dimensions variables,

©Mathieu Lombard