Lumieres d'Afriques | MAAN YOUSSOUF AHMED
54 ARTISTES ŒUVRES PAYS | EXPOSENT DU 4 - 24 NOVEMBRE 2015 AU THÉÂTRE NATIONAL DE CHAILLOT
Lumieres d'Afriques
21946
artist-template-default,single,single-artist,postid-21946,artist_maan-youssouf-ahmed,page_maan-youssouf-ahmed-2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.3,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
_DJIBOUTI MAAN YOUSSOUF AHMED

Man Youssouf Ahmed est une vidéaste et photographe née en 1985 à Djibouti, où elle vit et travaille aujourd’hui.

 

Elle quitte Djibouti pour aller étudier l’audiovisuel et la cinématographie à l’Université des arts et cultures à Lille III. De retour à Djibouti en 2008, elle crée sa propre agence de production puis se rend à Rome afin d’étudier la photographie. Elle reviendra malgré tout de nombreuses fois à son amour originel qu’est le cinéma en travaillant aux côtés des réalisateurs des, Chevaliers du Ciel,  (2005), de, Si le vent soulève les sables, (2006) ou encore de, Fleur du désert, (2009).

 

Maan Y. Ahmed cherche à créer une passerelle entre les spectateurs et sa propre vision de Djibouti, notamment à travers ses photographies et ses films documentaires. Après avoir travaillé pour la chaîne somalienne Horn Cable TV en tant que caméraman pendant un an et demi, elle fonde sa propre compagnie de production en 2013, Somali Worldwide Broadcasting (SWB), animant également une plateforme web-télé.

 

En 2014, l’Institut français de Djibouti accueille sa première exposition photographique intitulée Pièces détachées.

 

Djibouti 1

Djibouti

3-Maan-Youssouf-Ahmed

 

Maan Youssouf Ahmed,
Not There Yet, 2015,
Tirage sur Hahnemühle photorag baryta,
3 photographies de 40 x 120 cm,
©Maan Youssouf Ahmed