Lumieres d'Afriques | NOLAN OSWALD DENNIS
54 ARTISTES ŒUVRES PAYS | EXPOSENT DU 4 - 24 NOVEMBRE 2015 AU THÉÂTRE NATIONAL DE CHAILLOT
Lumieres d'Afriques
22061
artist-template-default,single,single-artist,postid-22061,artist_nolan-oswald-dennis,page_nolan-oswald-dennis-2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.3,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
_ZAMBIE NOLAN OSWALD DENNIS

 

Né en 1988 à Lusaka en Zambie de parents ayant fui l’Apartheid, Nolan Oswald Dennis vit et travaille à Johannesburg, Afrique du Sud depuis 1995. Après des études en sciences politiques et en philosophie, il suit une formation en architecture à lUniversité de Wits à Johannesburg avant de s’installer à Séoul en 2003, en Corée du Sud, pour une résidence de plusieurs mois.

 

Artiste plasticien multimédia adepte de la monochromie, il explore principalement les mediums de la peinture, le dessin et l’installation. C’est en 2009, lorsqu’il crée le duo collectif Mafuta Inc., qu’il développe son intérêt pour l’art public alors que sa rencontre avec le collectif The Brothers Move On, l’encouragera à expérimenter la performance et le dessin.

 

Son travail renvoie aux notions de mémoire commune, de temps, d’espace, et de futur, particulièrement dans le contexte sud-africain.

 

Son travail est déjà présenté dans plusieurs expositions collectives, particulièrement à Cape Town et Johannesburg en Afrique du Sud mais aussi au Ghana, où il réalise une installation in situ dans le Fort Crève-cœur. En 2011, il participe au Festival d’art public, Infecting the city, de Cape Town, deux ans plus tard, il est présent aux Rencontres de la Photographie d’Arles et en 2015, à la foire d’art contemporain de Cape Town.

 

nolanoswalddennis.withtank.com

53. Nolan Oswald Dennis

 

Nolan Oswald Dennis

The Yams (Eminence grise), 2015,

Couverture grise, cadre en bois,

LED light box,

Light box – 80 x 80 x 115 cm, Couverture au sol – 120 x 120 cm,

©Mathieu Lombard