Lumieres d'Afriques | NYABA LEON OUEDRAOGO
54 ARTISTES ŒUVRES PAYS | EXPOSENT DU 4 - 24 NOVEMBRE 2015 AU THÉÂTRE NATIONAL DE CHAILLOT
Lumieres d'Afriques
21924
artist-template-default,single,single-artist,postid-21924,artist_nyaba-leon-ouedraogo,page_nyaba-leon-ouedraogo-2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.3,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
_BURKINA FASO NYABA LEON OUEDRAOGO

Contraint d’abandonner une carrière sportive à la suite d’un accident, Nyaba L. Ouedraogo, né en 1978 au Burkina Faso, décide de se lancer dans la photographie. Autodidacte, il se forme par sa propre curiosité du monde et des principes photographiques.

 

Son approche relève d’une recherche aussi bien esthétique que documentaire. Ses photographies, qui mettent à mal une vision contemporaine de l’Afrique héritée de l’ère coloniale, constituent un réel éclairage social sur ce continent. L’être humain étant au cœur de sa réflexion, il aborde, non sans rendre compte de l’ancrage des croyances mystiques dans les sociétés africaines, les thèmes de la marginalité et de l’exclusion mais aussi des conditions de vie et de travail précaires. Désireux de révéler les mutations s’opérant au sein des sociétés africaines, il traite des conséquences environnementales liées aux déchets plastiques et électroniques.

 

Le travail de Nyaba L. Ouedraogo est diffusé dans de nombreuses revues et ses collaborations avec le magazine Jeune Afrique sont fréquentes. D’importantes institutions le soutiennent et l’exposent dont le Musée Dapper en 2012, le Musée du Quai Branly en 2013, où il est en résidence en 2014, l’Institut français de Ouagadougou, la Fondation Blachère et le Manchester Museum en 2015. Il a reçu le Prix Picto en 2010, et le prix aux Rencontres de Bamako en 2011.

 

Nyaba L. Ouedraogo partage aujourd’hui sa vie entre Paris et Ouagadougou. Il a co-fondé un collectif et laboratoire d’échange autour de la photographie.

 

ouedraogo

Nyaba Ouedraogo,
Génération C : connexion, communication, culture et création, 2015,
Tirage sur Hahnemühle photorag baryta,
120 x 120 cm,
©Nyaba Ouedraogo